Le site

paris-treizieme.fr - A propos...

A propos de ce site

Ce site vise à évoquer le 13ème arrondissement de 1860 aux années 30 à travers des textes littéraires, des extraits d'ouvrages historiques et, le plus souvent, des articles de presse lesquels permettent de mesurer ce que fut l'état d'esprit parisien à l'égard du 13ème arrondissement pendant des dizaines d'années.

Faubourg souffrant, faubourg populaire, arrondissement excentrique ignoré et délaissé, le 13ème fut décrit comme une terre exotique dont les indigènes formaient cette classe laborieuse que l'on disait dangereuse.

Dans de nombreux romans, les seules mentions des noms de Reculettes, Butte-aux-Cailles, ou encore passage Moret suffisaient à faire frissonner le lecteur. La Cité Doré puis plus tard la Cité Jeanne d'Arc firent aussi figure de repoussoirs.

La Bièvre fait partie intégrante de ce 13ème arrondissement et a façonné son image sous l'influence excessive de J.K. Huysmans travestissant ainsi largement la réalité.

Rivière romantique à son entrée dans Paris dans les premières années du 19ème siècle, dépeinte par Balzac, cloaque infâme et putride traversant le quartier Croulebarbe dans les dernières années du même siècle, elle est néanmois définitvement inséparable du 13e.

Il s'agit donc d'évoquer et de permettre au visiteur de se plonger dans un ensemble de textes que peu d'arrondissements de Paris peuvent s'honorer d'avoir été l'objet.

A ce jour, plus d'un millier de textes ont été rassemblés sur ce site.

Ceux qui auront connu le 13ème arrondissement dans les années 50 et 60 retrouveront aisément des repères voire des souvenirs. Les autres devront faire un effort d'imagination pour percevoir dans leur environnement actuel les traces d'un monde à jamais disparu mais ces traces sont encore bien réelles.

Novembre 2020

Saviez-vous que... ?

L'Eglise Saint-Marcel de la Salpétrière fut construite en 1856 par l'architecte Blot aux frais de l'abbé Morisot qui, en septembre 1865, la céda à la ville de Paris moyennant 275.285 francs.

*
*     *

La rue Gustave Geffroy, avant de recevoir le nom de administrateur de la manufacture nationale des Gobelins, s'appela rue Léon Durand jusqu'en 1937. Cette rue fut créée en 1906.

*
*     *

Le bureau du Comité du 13e arrondissement du Groupement général des classes moyennes organisa une première réunion de propagande le 6 juillet 1937 au café du Clair de Lune à l'angle de la Place d'Italie et de l'avenue de Choisy.

*
*     *

Le square Robert Bajac situé en face du square Hélène Boucher à la porte d’Italie, honore Robert Jean Paul Bajac, aviateur français, né le 13 décembre 1897 à Paris (9e) et mort le 1er avril 1935 à Gisors (Eure), des suites des blessures reçues lors d'un atterrissage nocturne, près de Gournay-en-Bray (Seine-Maritime)2, alors qu'il inaugurait une liaison postale de nuit entre Paris et Londres.