Dans la presse...

 paris-treizieme.fr — Les travaux de Paris (septembre 1864)

Les travaux de Paris

Le Siècle — 14 septembre 1864

Dans le treizième arrondissement, qui confine au cinquième, quelques travaux de viabilité ont été faits depuis le commencement de la campagne et d'autres sont en cours d'exécution. On refait la chaussée de l'avenue de Choisy-le-Roi, et l'on vient de paver quelques rues de la Butte-aux-Cailles ; mais tout ceci est peu de chose, comparé à ce qui reste à faire, sur tout dans les quartiers de la Maison-Blanche et de la Gare.

Dans la rue Neuve, qui confine au quartier de la Gare, entre les avenues de Choisy-le-Roi et de Fontainebleau, on vient d'élever en retrait de l'alignement une maison dont la position oblique intrigue quelque peu les passants : cette obliquité indique la direction du futur boulevard du Transit, sur lequel celte maison se trouvera en bordure.

Extrait d'un plan de 1868 : le projet pour la partie ouest de la rue de Tolbiac sera infléchi et modifié (déplacement de l'église initialement prévue au bout de la rue Damesme) ce qui explique que les parties est et ouest ne seront finalement pas dans le même axe.

Cette voie, qui traversera tout le 13e arrondissement et une partie du 14e, partira d'abord du boulevard d'Ivry, au-dessus du sentier des Chamaillards ; mais, plus tard, il commencera au quai de la Gare.

Environ un demi-siècle plus tard, le carrefour Italie-Tolbiac et l'immeuble oblique abritant depuis toujours une pharmacie.

À l'ouest du boulevard d'Ivry, cette voie du Transit franchira le prolongement projeté de la rue Nationale, traversera la rue du Bac, l'avenue de Choisy, coupera obliquement la rue Neuve au point dont nous avons parlé tout à l'heure, et franchira l'avenue de Fontainebleau en renversant la petite église de Saint-Marcel. Au delà de ce point, le tracé descendra la Bièvre dont le vallon sera franchi en viaduc, traversera la rue de la Glacière à 10 mètres de la maison d'angle de la rue de la Santé, et fera son entrée dans le quatorzième arrondissement.

Ici, la voie filera le long du mur méridional de l'asile clinique des aliénés, en cours de construction ; elle passera sous la ligne d'Orsay, franchira la rue Tombe-Issoire à la hauteur de la rue Sarrazin et débouchera sur une place circulaire qui s'ouvrira au lieu-dit les Quatre-Chemins, sur la route d'Orléans.

Au point d'intersection du boulevard du Transit et de la rue Tombe-Issoire, se projettera une rue oblique qui ira aboutir au pont du chemin de ceinture, près de la station de Montrouge.

 



L'aménagement du XIIIe

Les années 1860 : projets pour les zones annexées et premiers travaux

Le cadre général

Les projets de voirie

Le chemin de fer de ceinture

Les années 1870-80

Quartier de la Salpêtrière

Quartier de la Maison-Blanche

Les années 1890

Les années 1900-1920

Dans la presse...


Des nouvelle du puits artésien de la Butte-aux-Cailles

Nous avons déjà entretenu nos lecteurs des travaux du puits artésien qu'on est en train de creuser sur la butte aux Cailles dans le XIIIe arrondissement.
Ce puits étant arrivé à la première nappe d’eau, on vient d’y descendre une puissante cuve en fer du poids de 6 000 kilogrammes, destinée à maintenir cette nappe dans sa position souterraine... (1864)

Lire la suite


Les travaux à la Poterne des Peupliers

Dans une sorte de cirque muré par les fortifications, à la hauteur de la Poterne des Peupliers, où l'on pouvait encore voir, il y a quelques années, la Bièvre entrer librement dans Paris, il y a un immense chantier.... (1926)

...


L’accident de la rue de Patay

L’ouragan qui s’est abattu hier soir sur Paris et les environs a causé de nombreux dégâts ; plusieurs personnes ont été blessées. On signale, jusqu’à présent, un seul cas de mort ; il s’est produit au lavoir du Progrès, 85, rue de Patay... (1896)

...


L’école de la rue de Patay

Les habitants du treizième arrondissement de Paris qui passaient avant-hier matin, vers dix heures, devant l'école de la rue de Patay, ne furent pas médiocrement étonnés de voir les bâtiments de cette école, soudain déplacés et reculés d’une quinzaine de mètres... (1897)

...


La rue Damesme vue en 1932

D’importants changements projetés rue Damesme ont condamné plusieurs maisons de cette rue et de la rue des Peupliers : les numéros 30, 38. 40. 42, 44, 46, 48, 50. L’un de ces immeubles est particulièrement curieux... (1932)

...

Saviez-vous que... ?

L'Eglise Saint-Marcel de la Salpétrière fut construite en 1856 par l'architecte Blot aux frais de l'abbé Morisot qui, en septembre 1865, la céda à la ville de Paris moyennant 275.285 francs.

*
*     *

Le 23 août 1886, un violent orage provoquait une crue de la Bièvre de près d'un mètre rue Pascal inondant un grand nombre de caves et causait des dégâts considérables dans les parages. Ce même orage fit des dégâts importants dans d'autres points du 13ème notamment rue Richemont et rue Clisson.

*
*     *

En 1889, E. Pion, médecin vétérinaire, inspecteur de la Boucherie à Paris dénombrait 40 chèvres séjournant régulièrement à la Porte d'Italie et 15 à la Poterne des Peupliers.

*
*     *

C’est le 12 juillet 1926 à 11h45, devant le 2 boulevard de la Gare, aujourd’hui boulevard Vincent Auriol, que fut inaugurée la première fontaine pour chiens et chevaux de la capitale.

L'image du jour

Boulevard Blanqui à l'angle de la rue du Moulin des Prés, un jour de marché.

Le marché Blanqui fut créé pour prendre la relève du marché couvert des Gobelins qui ne répondait plus aux besoins de la population et qui avait probablement mal vieilli depuis sa construction en 1868. Initialement, le marché se tenait sur le terre-plein central du boulevard. Il a été déplacé sur le trottoir côté Maison-Blanche lors de la construction du métro. Auguste Blanqui est mort dans l'immeuble à gauche de la rue du Moulin-des-Prés, le 1er janvier 1881.