Faits divers

 Sur les « fortifs

Sur les « fortifs »

Le Journal — 10 janvier 1894

Un ouvrier charpentier, demeurant rue de Tolbiac, Gustave Fultot, se prenait, hier soir, à la fête du boulevard Kellermann, à l'attirance des charmes d'une sirène du trottoir.

Celle-ci parvint à entraîner son adorateur sur les fortifs, pour parler, sans doute, d'amour au clair de lune.

Le couple se promenait amoureusement enlacé depuis quelques minutes à peine, lorsque tout à coup trois individus, qui se tenaient blottis dans l'ombre derrière un talus, surgirent et s'élançant sur Fultot, le terrassèrent, lui enlevèrent sa montre et son porte-monnaie et le précipitèrent dans le fossé.

Ce n'est qu'un quart d'heure plus tard que les gémissements du malheureux furent entendus. Relevé par des gardiens de la paix, Fultot, qui avait la cuisse gauche et plusieurs côtes cassées, a été dirigé sur l'hôpital Cochin. Il n'a pu donner que le signalement de la femme qui est activement recherchée.

 

Dans son numéro daté du 11 janvier, le quotidien L’Éclair, sous le titre « Épilogue » rapportait que Fultot était mort à l’hôpital.

À lire également...

Avenue des Gobelins

Drame de l'alcoolisme

1903

M. Auguste Bazin, marchand de vins, établi avenue des Gobelins, voyait entrer, hier soir, Vers onze heures, dans son débit, un individu, qui ne lui parut pas être dans son état normal.

...


Quartier de la Gare

Un meurtre rue Baudricourt

1904

La rue Baudricourt a été hier soir le théâtre d'un drame passionnel. Un nommé Armand Féler, journalier, a tué de deux coups de couteau un ouvrier serrurier, Napoléon Stevenotte.

...


Quartier de la Maison-Blanche

Le crime de la rue du Moulin-des-Prés

1878

C'est à la limite du XIIIe arrondissement, sur les bords fangeux de la Bièvre, presque hors de Paris, qu'il faut aller chercher cette rue qui a été hier le théâtre d'un drame sanglant.

...


rue Corvisart

Fâcheuse méprise

1892

Un cocher de la Compagnie générale des omnibus, le nommé Auguste Veladon, qui avait accompagné son attelage au Dépôt, se trouvait, la nuit dernière, à une heure du matin, rue Corvisart, lorsqu'un individu quitta le trottoir opposé, pour s'avancer au devant de lui.

...

Saviez-vous que... ?

Le mardi 7 aout 1923, on découvrit 5 squelettes enterrés au coin de la rue Damesme et de la rue Bourgon.

*
*     *

En 1911, M. Yendt était commissaire de police du quartier de la Salpêtrière.

*
*     *

En 1930, la piscine de la Butte-aux-Cailles, l'une des rares piscines municipales de l'époque, exigeait de tout baigneur la production ou l'achat d'un morceau de savon.

*
*     *

C'est par un décret impérial du 2 octobre 1865 que le boulevard de Vitry devint la rue de Patay.

L'image du jour

Usine à gaz, avenue de Choisy, rue du Gaz et rue de Tolbiac(1919)
Le site est aujourd'hui occupé par le square de Choisy