Faits divers

 Une femme tue son amant - 1911

Une femme tue son amant.

Le Matin ― 16 juin 1911

Hier, vers une heure de l'après-midi, la concierge de l'immeuble, 198, rue de Tolbiac, voyait descendre, échevelée, un revolver à la main, une de ses locataires, Mme Lair née Julia Rabailly, trente-cinq ans, journalière.

― Je viens de tuer mon ami, lui déclarât-elle, et je vais me constituer prisonnière.

En hâte, la concierge monta à l'appartement occupé par sa locataire.

Dans la chambre en désordre, un homme, Joseph Joux, trente-quatre ans, imprimeur, 29, rue Tiers, gisait inanimé.

Il avait reçu en plein cour une balle de revolver.

Transporté dans une pharmacie voisine, il ne tarda pas à succomber.

Interrogée par M. Delanglade, commissaire de police, la meurtrière raconta son acte.

― Depuis quatre ans Joux était mon ami. Il ne travaillait pas et vivait il mes dépens. À tout propos, il me faisait des scènes terribles. Il y a huit jours, me croyant chez moi, il tirait dans ma porte un coup de revolver j'étais absente.

» Aujourd'hui à midi, il vint me voir et me demanda de l'argent. Comme je refusais, il me frappa. Pour lui faire peut, je tirai dans sa direction un coup de revolver. La fatalité voulut qu'il reçût la balle en plein cœur. »


Communiqué

LE VACCIN D’ERHLICH

Évidemment oui, le « 606 » doit guérir radicalement la syphilis, mais à une condition : c’est d’être inoculé suivant la technique rigoureusement scientifique du docteur Ehrlich, appliquée avec un succès constant à l’institut biologique, 59, rue Boursault (Métro « Rome »).

Les inoculations y  sont faites discrètement, sont indolores et toujours pratiquées par le médecin en chef en personne.

Toutes les guérisons sont constatée par l’analyse du sang. — Dr LAMY.

À lire également...

Boulevard de l'Hôpital

Un drame boulevard de l'Hôpital

1897

Un drame sanglant s'est déroulé, hier soir, vers neuf heures, sur le boulevard de l'Hôpital. Un mari a tué sa femme, puis a tenté ensuite de se suicider, C'est l'éternel et banal drame conjugal.

...


Quartier de la Gare

Les assiégés de la cité Jeanne-d'Arc se sont rendus ce matin

1934

Pour comprendre ces violences, il faut connaître la cité Jeanne-d'Arc, une des hontes de Paris.

...


Rixe

1899

Une vingtaine d'habitants de la cité Jeanne-d'Arc, qui nourrissaient depuis quelque temps des projets de vengeance contre des locataires de la cité Doré, rencontraient quelques-uns de ceux-ci place Pinel et les provoquaient.

...


rue du Pot-au-Lait

Ça porte bonheur

1887

Un curieux accident est arrivé la nuit dernière à une dame C..., demeurant rue du Pot-au-Lait, 48, dans le XIIIe arrondissement.

...

Saviez-vous que... ?

Le passage souterrain de la porte d'Italie fut inauguré le vendredi 26 juin 1936 par la Municipalité de Paris en présence de M. Marx Dormoy; sous-secrétaire d'État à la présidence du Conseil.

*
*     *

L'Eglise Saint-Marcel de la Salpétrière fut construite en 1856 par l'architecte Blot aux frais de l'abbé Morisot qui, en septembre 1865, la céda à la ville de Paris moyennant 275.285 francs.

*
*     *

En 1937, le président du comité du 13e arrondissement du Groupement général des classes moyennes tenait sa permanence pour les adhésions au cabaret de Mme Grégoire, 41, rue de Croulebarbe.

*
*     *

Le 15 septembre 1913, le huitième congrès national de la Fédération des syndicats des "Cuirs et peaux" s'ouvrait dans la salle de "L'Utilité Sociale" sise 94 boulevard Blanqui, 13e arrondissement.
A l'ordre du jour, notamment, l'adoption de la semaine anglaise à l'exemple des selliers militaires de Paris qui avaient obtenu la semaine anglaise de 54 heures.

L'image du jour

Ligne n°2 Sud

A son ouverture, la ligne 2 sud empruntait la boucle construite sous la place d'Italie et filait vers le boulevard de l'Hôpital sur les voies de la future ligne 5. Elle demeura comme ligne 5 Gare du Nord - Etoile par place d'Italie jusqu'en 1942. Le tronçon franchissant la Seine et rejoignant Nation n'a été ouvert qu'à la fin des années 1900 et fut exploité comme ligne 6. Elle devint Nation - Etoile en 1942 également.