Faits divers

 1897 - Les escroqueries d'une jolie fille - 1897

Les escroqueries d'une jolie fille

Le Journal — 18 novembre 1897

Le commissaire de police du quartier de la Maison-Blanche vient d'arrêter une fort jolie fille de vingt ans, Olda Régier, qui, en moins d'un an, a commis des vols pour une trentaine de mille francs, en usant de moyens assez curieux.

Née et élevée à Auxerre, elle se rendait à Paris chez des gens qui avaient connu autrefois sa famille; elle racontait qu'elle venait chercher une place à Paris, se faisait héberger un ou deux jours et disparaissait en emportant ce qu'elle avait pu trouver.

Plusieurs fois dénoncée à la police, elle sut longtemps se dérober aux recherches dont elle était l'objet.  C'est son joli minois qui a causé sa perte.

Il y a huit jours, elle réussissait à se faire admettre comme caissière chez un commerçant de l'avenue d'Italie qui avait connu M. Régier père à Auxerre. Ce commerçant  M.  Lucien R... devint éperdument amoureux de la jolie fille qui profita de cette faiblesse pour puiser à pleines mains dans la caisse. Mais Mme R... s'était aperçue de l'amour de son mari. Elle guetta les amoureux et surprit, hier soir, M. R... embrassant tendrement Olda. Prise de fureur, elle frappa la jeune fille et fit une telle scène que des agents intervinrent et les emmenèrent au commissariat, où la voleuse a été reconnue et arrêtée.

LE QUART-D'ŒIL.

Publicité 1897

À lire également...

Quartier de la Gare

Treize émeutiers de la Cité Jeanne-d’Arc ont été arrêtés hier matin

1934

Les bagarres de la cité Jeanne-d’Arc et celles d’AlfortviIle, après celles de Mantes démontrent péremptoirement l’existence par noyautages, d’une organisation frénétique dans la région parisienne.

...


Boulevard de la Gare

Chronique du feu

1879

Hier soir, à dix heures quarante-cinq, un incendie s'est déclaré dans le grenier à fourrages de M. Brancourt, grainetier, boulevard de la Gare, 187. La cause de ce sinistre n'est pas encore connue.

...


Un rôti de chien enragé

1873

On sait peut-être que la cité Doré, près de l’ancienne barrière des Deux-Moulins, est un quartier composé de cahutes singulières, habitées par des chiffonniers. Quartier modèle s'il en fut... Sa population tient à ce que tout s'y passe pour le mieux, à ce que rien ne vienne entacher la réputation d'esprit pacifique...

...


M. Perruche, commissaire

Les aventures d'un perroquet

1896

— Balthazar s'est sauvé, disait un de ces jours, à M. Perruche, commissaire de police, Mme B..., fruitière, 1, rue Dolomieu. Je vous en prie, aidez-moi à le rechercher...

...

Saviez-vous que... ?

En 1930, la piscine de la Butte-aux-Cailles, l'une des rares piscines municipales de l'époque, exigeait de tout baigneur la production ou l'achat d'un morceau de savon.

*
*     *

Le lundi 6 mai 1878, le cardinal-archevêque de Paris visita et bénit à trois heures, la nouvelle crèche fondée rue de la Glacière, 41, et confiée aux sœurs de Saint-Vincent-de-Paul. Le maire de l'arrondissement, M. Duplessis, et plus de deux cents personnes assistèrent à cette touchante cérémonie.

*
*     *

C'est en juillet 1905 que le nom de Paul Verlaine (1844-1896) fut donné à la place du puits artsésien dans le 13e arrondissement.

*
*     *

Le 30 janvier 1916, se jouaient Les Mystères de New-York au cinéma Bobillot, 66, rue de la Colonie.

L'image du jour

Le regretté bassin et son jet d'eau du square de la place d'Italie