Faits divers

 paris-treizieme.fr — Sauvé par un agent (1872)

Sauvé par un agent

Le XIXe Siècle — 17 décembre 1872

À minuit et demi, le sieur S., cocher, demeurant rue du Chemin-Vert, 103, a voulu, bien qu'étant en état d'ivresse, traverser le bassin des Prés de la Glacière, au bout de la rue de la Colonie. Arrivé à cinquante mètres du bord, ce malheureux, qui avait déjà de l'eau jusqu'au cou, s'aperçut de la triste position où il se trouvait, il se mit à crier : au secours !

Le lieu des faits — Détail d'un plan dressé en 1872

Le gardien de la paix Perrin, qui était couché dans sa chambre, rue de la Providence, 12, entendit ces appels désespérés et, se levant aussitôt, s'habilla à la hâte et courut à l'endroit d'où partaient les cris. À peine se fut-il rendu compte de la situation du sieur S. qu'il s'élança tout habillé dans l'eau et ramena l'ivrogne sain et sauf au bord du bassin.

Le titre a été ajouté (NdE)

Les étangs de la Glacière, dessin d'Auguste Lançon

À lire également...

La rupture d'une conduite d'eau

1930

Avenue de la Porte-d'Italie, sur la zone récemment annexée, une conduite d'eau s'est rompue hier matin, vers 9 heures. (Cet accident en répétait un autre, identique, qui se produisit là, il y a dix-huit mois.)

...


Quartier de la Maison-Blanche

Un soir à la Porte d'Italie

1895

Les nombreux flâneurs qui vont chaque soir, au soleil couchant, respirer un peu d'air sur les glacis des fortifications, à la porte d'Italie, ont assisté hier à une véritable bataille.

...


Drame de la misère

1894

Dans un misérable taudis situé au numéro 54 de la rue du Château-des-Rentiers, vivaient une pauvre vieille femme, Mme veuve Crozier, âgée de soixante-dix ans, et son fils François âgé de trente-six ans, chiffonnier, qui partageait avec sa mère l'unique chambre composant tout le logement.

...


Avenue de Choisy

La peur du diable

1896

Depuis quinze jours environ, un négociant du quartier de la Gare, M. H..., donnait des signes évidents d'aliénation mentale.

...

Saviez-vous que... ?

En 1930, la piscine de la Butte-aux-Cailles, l'une des rares piscines municipales de l'époque, exigeait de tout baigneur la production ou l'achat d'un morceau de savon.

*
*     *

Le 7 décembre 1930, un beau dimanche, à l'angle de l'avenue des Gobelins et de la rue Philippe- de-Champaigne, le manœuvre géorgien Parmény Tchanoukvadzé, trente-six ans, abattait à coups de pistolet automatique M. Noé Ramichvili, quarante-neuf ans, ancien ministre de l'Intérieur du gouvernement menchevik de Géorgie, président à Paris du parti Tebanoukvadze social démocrate géorgien, blessant M. Menagarichvili, secrétaire du précédent, qui se portait au secours de son chef.

*
*     *

L'école 8 rue Kuss, a été construite en 1934, par l'architecte Roger-Henri Expert, qui utilisa largement le béton.

*
*     *

En janvier 1910, c'est Mlle Rose Boyer, une délicieuse blonde de vingt et un ans, qui exerçait la délicate profession de brodeuse, et qui demeurait 12, rue de l'Espérance ainsi que le précisait Le Journal, qui fut élue Reine du 13e arrondissement par l'Association artistique dudit arrondissement, affiliée au comité des fêtes de Paris, et ce, au théâtre des Gobelins.

L'image du jour

Le regretté bassin et son jet d'eau du square de la place d'Italie