Faits divers

 Par amour ! - 1903

Par amour !

Le Matin — 29 septembre 1903

Un nommé. Raphaël Dorcher, âgé de vingt-huit ans, garçon charcutier, passait hier avenue d'Italie ; il s'arrêta auprès de la voiture d'une marchande de fleurs et la pria de lui piquer un petit bouquet à sa boutonnière. Puis il lui demanda :

— Le commissariat est-il loin d'ici ?

— A cinq minutes, répondit la marchande.

— C'est bien, répliqua-t-il.

Il paya les fleurs, sortit ensuite un revolver de sa poche et s'en tira un coup dans la région du coeur.

Il tomba ensanglanté. On le transporta à l'hôpital Cochin. Son état est désespéré.

M. Pelatan, commissaire de police du quartier, qui procéda aux constatations, trouva dans une poche du garçon charcutier une lettre établissant qu'il se suicidait par amour pour une bonne qui l'avait éconduit.

Communiqué

Personne ne voulant laisser passer les vacances sans assister à une séance du cinématographe des Grands Magasins Dufayel, une foule, chaque jour plus nombreuse, applaudit les très intéressantes vues qui lui sont présentées, comme la Belle au Bois-Dormant, le départ du Français, le voyage du président de la République à Londres; la Coupe Gordon Bennett, etc.

À lire également...

Avenue des Gobelins

Les fureurs d'un alcoolique

1894

Frédéric G… âgé de quarante ans, peintre en bâtiments, demeurant avenue des Gobelins, est un fervent adepte de l'absinthe.

...


Quartier de la Salpétrière

Le drame de la rue Jenner n°27

1893

Au n°27 de la rue Jenner habitent Mme veuve Guilbert et sa fille Julia, âgée de vingt-deux ans. Un cocher, Baptiste Morand, était le commensal ordinaire de !a maison.

...


Un drame entre chiffonniers

1914

Parmi les chiffonniers qui forment, aux environs de la porte d'lvry, une remuante agglomération connue sous le nom de « village nègre », s’est passé, hier après-midi, un drame rapide et sanglant.

...


Avenue des Gobelins

Le Chien et la Génisse à six pattes

1896

Il y a parmi les nombreux forains installés avenue des Gobelins, depuis la fête nationale, une baraque en bois tenue par M. Lecot et dans laquelle on exhibe pour quelques centimes une génisse à six pattes.

...

Saviez-vous que... ?

Le 26 avril 1939 une distribution de sacs de sable était organisée dans le quartier Croulebarbe par la préfecture de la Seine.

*
*     *

La galerie de la manufacture nationale des Gobelins située sur l'avenue du même nom est l'oeuvre de l'architecte Jean Camille Formigé (1845-1926).

*
*     *

Le 18 novembre 1929, un incendie détruisit le dépôt de chiffons situé à l'angle de la rue Croulebarbe et du boulevard Blanqui. Le feu se propagea aux terrains vagues situés entre la rue Croulebarbe et la rue des Cordelières et détruisit aussi des baraques en planches qui y étaient construites.

*
*     *

Dans le projet initial élaboré en 1860-1861, le chemin de fer de ceinture rive gauche devait franchir la vallée de la Bièvre grâce à un viaduc de 800 mètres de longueur reposant sur des arches de 10 mètres d'ouverture et d'une hauteur maximale de 15 mètres.

L'image du jour

La mairie du XIIIe