Faits divers

 La mère aux joujoux - 1894

La mère aux joujoux

Le XIXe Siècle — 8 décembre 1894

Une scène très amusante avait rassemblé un millier de personnes, hier soir, à la fête de la place d'Italie.

Une rentière du quartier, Mme V. B., adore les enfants, elle est très charitable. Mais elle a également un petit défaut : elle aime un peu trop la liqueur. De plus elle est d'un tour de taille plus que respectable.

Donc, hier, en prévision de la fête de Noël, la brave rentière avait acheté une infinité de guignols, polichinelles, pantins articulés, s'en était fait une ceinture et portait également dans un panier une grande quantité de poupées.

La fête foraine de la place d'Italie en 1899

Tous ces achats la fatiguant, la brave femme avait rendu de nombreuses visites aux marchands de vin de la place pour reprendre des forces. Ayant beaucoup marché, beaucoup bu, en arrivant près du manège Pezon, elle voulut se reposera et, s'appuyant contre la baraque, elle s'endormit.

Les gamins, sortant de l'école, aperçurent la bonne femme et les joujoux, On devine avec quel empressement ils se jetèrent dessus.

Fort heureusement, un brigadier de la paix s'aperçut des faits. Il se hâta de requérir deux de ses agents. Mais impossible de bouger de place l'énorme dormeuse. On emprunta une brouette de larges dimensions, et c'est dans cet équipage que la veuve V. B. a été reconduite à son domicile.

À lire également...

Perquisition dans une pharmacie

1911

Sur commission rogatoire de M. Chesney, juge d'instruction, MM. Berthelot, commissaire de police aux délégations judiciaires, et Loutières, professeur à l'École de pharmacie et inspecteur des pharmacies, se sont transportés au siège d'une succursale de la Pharmacie mutualiste, 113, rue Broca

...


Des bandits en auto dévalisent une passante puis attaquent une crémière

1931

D'audacieux bandits, des jeunes gens, si l'on en croit le signalement donné par les victimes, ont opéré, l'autre nuit, d'abord rue du Bois-de-Boulogne, à Neuilly, puis rue Brillat-Savarin, en utilisant une automobile volée.

...


La pègre

1907

Un cocher, M. Louis Bodard, demeurant 5, rue Nationale, attendait, près de sa voiture, hier après-midi, rue du Château-des-Rentiers, à la hauteur du numéro 108, la sortie d'un client.

...


rue de la Colonie

Les chevaux furieux

1873

Un vieillard de soixante-dix-sept ans, le sieur D..., rentier, demeurant rue de la Colonie, suivait hier, vers trois heures de l'après-midi, le bord de la petite rivière de Bièvre, près de la rue du Pot-au-Lait...

...

Saviez-vous que... ?

En 1860, Il y avait un commissariat pour deux quartiers dans chaque arrondissement de Paris. Pour le 13e, ces commissariats étaient installés 36 route d'Italie pour Croulebarbe et la Maison-Blanche et 62 boulevard de l'Hôpital pour les quartiers de la Salpêtrière et de la Gare.

*
*     *

L'église Notre-Dame de la Gare, terminée en 1864 par M. Claude Naissant; est un monument assez élégant, construit dans le style de transition du douzième au treizième siècle, mais dont l'intérieur n'offrait, au moins en 1890, rien de curieux.

*
*     *

Abel Hovelacque, député du 13ème arrondissement, dont le nom a été donné à la rue de Gentilly en 1899, fut le promoteur de l'Ecole Estienne qui ouvrit le 20 novembre 1889. Cette école occupe ses locaux actuels depuis le 1er juillet 1896. Abel Hovelacque ne vit pas cette installation car il mourut le 22 février 1896 à l'age de 53 ans.

*
*     *

En février 1885, un cantonnier nommé J... regagnait son domicile rue Damesme, numéro 2. Malheureusement il avait fait de si fréquentes stations chez les marchands de vins que le chemin lui semblait horriblement long, Aussi pour l'abréger, à un moment donné, ne trouva-t-il rien de mieux que d'essayer de franchir la Bièvre à pieds joints. La rivière n'est certes pas bien large, mais les jambes de l'ivrogne n'avaient pas un ressort suffisant et le malheureux tomba dans l'eau bourbeuse.
Quelques passants se portèrent à son secours, mais malgré d'activés recherches, on ne put le retirer qu'après, un quart d'heure, et tous les soins furent impuissants à le rappeler à la vie.

L'image du jour

La Zone à la porte de Bicêtre