Dans la presse...

 L'ancienne nécropole Saint-Marcel - 1913

L'ancienne nécropole Saint-Marcel

Le Journal des débats politiques et littéraire — 9 décembre 1913

Une large tranchée est actuellement creusée, pour l'établissement d'une conduite cimentée, sur le trottoir, à l'extrémité du boulevard St-Marcel, près de l'avenue des Gobelins.

À l'angle de la rue de la Collégiale, les fouilles ont mis à découvert de nombreux sarcophages en plâtre et en pierre, et des sépultures à même le sol.

M. le docteur Capitan et M. Charles Magne se sont rendus sur place ces jours-ci pour examiner ces fouilles ; deux sarcophages de pierre, trouvés à deux mètres à peine de la chaussée, ont été ouverts dans le fond de la tranchée. Recouverts d'un lourd couvercle de forme thoracique, ils renfermaient deux squelettes complets. L'un surtout attira l'attention du docteur Capitan, squelette féminin, portant des traces très apparentes de lésion de l'omoplate et possédant un tibia portant une ancienne fracture soudée de façon primitive.

Ces sépultures appartiennent, à n'en pas douter, à l'ancienne nécropole Saint-Marcel, dont les origines remontent au quatrième siècle.

Elle s'étendait, en effet, sur un vaste emplacement limite par la rue Le Brun (ancienne rue des Fossés-Saint-Marcel), la rue des Gobelins, la rue des Marmousets, la rivière de Bièvre, la rue du Fer-à-Moulin et la rue Scipion occupant, on le voit, un quadrilatère à cheval sur les voies nouvelles, qui sont l'avenue des Gobelins, le boulevard de Port-Royal, le Boulevard Arago et le boulevard Saint-Marcel.

Trois églises s'y élevaient, et c'est autour de chacune d'elles que se groupaient les tombes : Saint-Marcel, du côté de la rue de la Reine-Blanche ; Saint-Hippolyte, du côté de la rue des Gobelins et Saint-Martin rue de la Collégiale, entre la rue Vésale et le boulevard Saint-Marcel.

Extrait du plan de Paris dit Plan de Turgot réalisé entre 1734 et 1739.

Les restes mis à jour par centaines dans les fouilles actuelles proviennent des inhumations de l'église Saint-Martin.

C. Y.

A lire également

Le futur boulevard Saint-Marcel (1857)

Le percement du boulevard Saint-Marcel (1868)

Le percement du boulevard Arago met à jour des vestiges du vieux Paris (1868)

Intéressante découverte archéologique sur le chantier du boulevard Saint-Marcel (1868)

Mille ans sous la terre (1871)

Vu dans la presse...

Trois îlots à détruire d'urgence

Avant que d'être un égout, la Bièvre, semblable en cela à tant d'autres cours d'eau avait eu ses caprices, et avait formé, entre ce qui est maintenant le boulevard Arago et l'avenue des Gobelins, un îlot coquet, au milieu duquel poussait, au hasard des apports du vent, une flore des plus variées. (1923)

Lire

L'inauguration du monument aux Mères Françaises

En présence de M. et Mme Albert Lebrun a été inauguré hier, boulevard Kellermann, près de la porte d’Italie, le monument élevé à la gloire des mères françaises, œuvre des sculpteurs Bouchard et Dalcatone et des architectes Greber et Bigot. (1938)

Lire

Une nouvelle église paroissiale à Paris

Le quartier populeux de la Maison-Blanche, dans le treizième arrondissement, était hier en fête. (1900)

Lire

La piscine de la Butte-aux-Cailles sera le type des piscines futures

D'une architecture utilitaire, le bâtiment accolé aux bains-douches, place Paul-Verlaine, aura son entrée spéciale conduisant à trois étages de 50 cabines chacun. Chaque étage aura sa couleur particulière, à laquelle répondront les couleurs des caleçons. (1921)

Lire

Saviez-vous que... ?

L'avenue de la Sœur Rosalie constitue l'embryon d'un boulevard qui devait faire pendant au boulevard de l'Hôpital et relier la Place d'Italie au boulevard de Port-Royal aux abords de la rue Saint-Jacques et du Val-de-Grace.

*
*     *

Le premier coup de sonde du puits artésien de la Butte-aux-Cailles a été donné le 28 août 1866.

*
*     *

C'est le 5 mars 1930 que furent ouvertes les stations de métro Tolbiac, Maison-Blanche, Porte d'Italie et Porte de Choisy qui faisaient alors partie de la ligne 10.

*
*     *

C'est le 7 mars 1930 à 11 heures que fut ouvert au public le tronçon du métro reliant la porte de Choisy à la place d'Italie. Ce tronçon était alors appelé à faire partie de la ligne 10 reliant la porte de Choisy aux Invalides. Il en sera ainsi jusqu'au 26 avril 1931.

L'image du jour

rue Nationale - Quartier de la Gare