La Ville de Paris est parvenue à faire expulser les locataires - 1927

Passage Moret

La Ville de Paris est parvenue à faire expulser les locataires

L’Humanité — 16 janvier 1927

On connaît la situation de ces locataires, dont une dizaine d'enfants, du passage Moret, logés dans des immeubles de la Ville, vétustés certes mais encore solidement étayés.

Le passage Moret - Eugène Atget 1926

Le 17 décembre ils étaient cités en référé. On leur signifia leur expulsion pour le 7 janvier en leur offrant certaines indemnités.

21 jours de délai alors que la crise des logements sévit autant que jamais et que la loi accorde six mois il tout locataire, les quelques ménages intéressés ne voulurent pas y croire.

Ils espéraient que la Ville de Paris leur procurerait au moins des logements équivalents à ceux qu'on voulait leur faire abandonner aussi brutalement.

Leur expulsion, pour en avoir été différée de quelques jours n'en a pas moins eu lieu avant-hier.

En un clin d'œil sous la protection de la police et talonnés par le gérant de la Ville, les déménageurs emballèrent, pêle-mêle, vaisselle et meubles dont la plupart furent détériorés et les lieux furent évacués.

On n'osa pas cependant, devant les protestations d'une sage-femme, expulser une mère de trois gosses qui venait d'accoucher, mais une pauvre vieille malade dut s'en aller. Une autre fut admise à l'hôpital où son état a été jugé grave.

Détail qui éclaire les mobiles de l'expulsion les locataires n'étaient pas plutôt, soit dans la rue, soit obligés d'accepter les taudis, encore plus misérables qu'on leur avait « offerts » en échange, que des démolisseurs se mettaient à l'ouvrage pour le compte d'un garage Renault qui fait procéder à des agrandissements.

Ainsi les limousines des exploiteurs seront à l'abri et les locataires logeront où et comme ils pourront.


Menu article

Lu dans la presse...

Sauvons les Gobelins !

Dans la pénurie lamentable des crédits affectés aux beaux arts, le budget des Gobelins est peut-être le plus précaire. (1912)

Lire

La voiture de la Mie de Pain

Souvent nous avons parlé de cette gentille œuvre la Mie de Pain, qui a rendu depuis six ans de si grands services aux pauvres de la Maison-Blanche. (1897)

Lire

Les travaux à réaliser dans le XIIIè

La revue "Les Annales industrielles" a dressé la liste des travaux de voirie à réaliser dans le XIIIè arrondissement (1893)

Lire

Les prochains grands travaux de Paris

Sur l'emprunt de 900 millions, dont la majeure partie doit servir à exécuter dans Paris de grands travaux de voirie (ce qui n'exclut pas ceux qui ont été décidés antérieurement à l'adoption de ce vaste plan de campagne), les quatre quartiers du treizième arrondissement auront une assez forte part. (1910)

Lire

La crue persiste

Au service hydrométrique, on escompte la cote de 5m. 20 à Paris-Austerlitz d'ici
à lundi matin et on espère qu'elle ne sera pas sensiblement dépassée. (1910)

Lire

L'assainissement de la Bièvre

Le préfet de la Seine a déclaré d'utilité publique l'assainissement de la vallée de la Bièvre aux abords de la rue du Moulin-des-Prés. (1897)

Lire

Une inondation boulevard Kellermann

Dans la soirée d'hier, vers six heures et demie, une conduite d'eau passant à la poterne des Peupliers, près du boulevard Kellermann, dans le treizième arrondissement, s'est rompue brusquement. (1912)

Lire

Mort de M. Ernest Rousselle

Ainsi que nous le faisions pressentir, M. Rousselle, conseiller municipal du quartier de la Maison-Blanche (treizième arrondissement), président du conseil municipal de Paris, a succombé hier matin à la maladie qui, depuis un certain temps, le tenait éloigné de l'Hôtel de Ville. (1896)

Lire

La suppression de la Bièvre

Le conseil ayant décidé, en 1899, après de lentes et nombreuses études, de faire procéder à la couverture de la Bièvre « dont les émanations exercent une influence fâcheuse sur la santé des riverains... (1907)

Lire

La villa des chiffonniers

Il faudrait battre longtemps Paris pour y trouver quelqu\'un de comparable à M. Enfert, qui vient de faire bénir, à la Maison-Blanche, une nouvelle œuvre. (1897)

Lire

Nouvelle ligne d'autobus

A dater du 28 octobre 1923, la S. T. C. R. P. mettra en service une nouvelle ligne d’autobus dénommée AI bis, « Place d’Italie-Gare Saint-Lazare » (1923)

Lire

Nécrologie : Eugène Bonneton

Une triste nouvelle nous arrive du front. Eugène Bonneton, le peintre
délicat du vieux Paris, de la Bièvre et des hivers parisiens, vient de s'éteindre dans une ambulance de l'Argonne. (1915)

Lire

Teaser 6 articles

Ailleurs sur Paris-Treizieme