Un jour dans le 13e



DERNIERE HEURE

Deux blesssés ont succcombé

Le Petit-Parisien ― 22 octobre 1915

Dans la soirée, deux des blessées soignées à la Pitié ont succombé. Ce sont Mlles Jeanne Gressier, vingt-cinq ans, demeurant 177, rue de Tolbiac, et Rose Demarquet, dix-huit ans, 52, rue Edgar-Quinet, à Malakoff.

A la morgue, les médecins légistes, en procédant à l'examen des débris, ont découvert la tête d'un soldat de l'infanterie coloniale, encore adhérente à un tronc avec bras droit. Or, des dépositions reçues, il résulte qu'au moment de l'explosion, un soldat permissionnaire qui passait rue de Tolbiac fut tué net et eut le corps déchiqueté et projeté à plus de quatre-vingts mètres de là.

Un second tronc, avec bras et main gauche déchiquetée, put être également reconstitué par les deux praticiens, ainsi qu'un bras gauche avec fragment de bassin.

Les disparus

Voici, d'autre part, la liste des personnes non reconnues et dont la disparition a été signalée par les familles ou les voisins :

Mmes Hans, rue des Cinq-Diamants ; Gauthier, 11, rue Michal Nicolas, 199, rue de Tolbiac ;  Pourchasse, 5, passage Barrault ; Schnell, 21 passage Imbert-Bellier ; Bénéville, même adresse ; Ratier, 78, rue de Ménilmontant Pach, 5, rue de Montsouris ; Moret, 13, passage des Cinq-Diamants ; Coudert, 30 rue Vandrezanne ; Chêne, 5, rue des Peupliers ;  Cuvillier, 11, rue de Clisson.

MM. Champion, 180. rue de Tolbiac, à Gentilly ; Barserot, 2, passage Barrault, Le Guyader, 117. rue de Montrouge à Gentilly ; Louis Clément, 27, passage Daviel.

La catastrophe de la rue de Tolbiac - 20 octobre 1915


21 octobre


22 octobre


23 octobre


24 octobre


25 octobre


26 octobre


27 octobre


28 octobre


29 octobre


31 octobre


18 novembre


21 novembre


10 décembre


L'accident du 23 juillet 1915

Saviez-vous que... ?

Le pont National, oeuvre des ingénieurs Couche et Petit, a été achevé en 1853. Il portait initialement le nom de pont Napoléon III.

*
*     *

L'avenue des Gobelins mesurait, à son inauguration, 880 mètres de long sur 40 de large.

*
*     *

C'est le dimanche 30 septembre 1934 que fut inauguré le groupe scolaire construit rue Küss en présence de M. Villey, préfet de la Seine et des élus et notabilités de l'arrondissement.
Des discours furent été prononcés par MM. Villey, Gelis et Deslandres.

*
*     *

Le chemin du Bac allait de la route de Choisy à la rue du Chevaleret. En 1865, la portion comprise entre la route de Choisy et les rues Nationale et du Château des Rentiers reçut le nom de Baudricourt tandis que le tronçon restant prit celui de Clisson. Ainsi en décida l’Empereur par un décret impérial signé à Biarritz le 2 octobre. Olivier de Clisson, connétable de France de 1380 à 1392 avait été surnommé Le Boucher en raison de sa cruauté.

L'image du jour

Avenue des Gobelins