Faits divers

 La bataille tragique de la rue Blanqui - 1932

La bataille tragique de la rue Blanqui

« Raoul de Villejuif » est arrêté

Le Petit-Parisien — 13 aout 1932

Poursuivant leurs recherches à la suite de la bataille sanglante survenue l'autre nuit dans une baraque de la rue Blanqui, sur la zone annexée du XIIIe arrondissement, le brigadier Fulment et l'inspecteur Robaglia ont arrêté hier vers 15 heures, après une poursuite mouvementée à travers les baraquements de la rue Blanqui, « Raoul de Villejuif », l'un des plus farouches de cette grave bataille.

On sait qu'il avait pris la fuite après que le manœuvre Léon Henri, trente-sept ans, eut été tué d'une balle au cœur, et le maçon René Massonnaud, trente-quatre ans, grièvement blessé d'une balle au poumon droit.

Interrogé par M. Fauvel, « Raoul de Villejuif », qui se nomme Raoul Devez, quarante-quatre ans, cimentier, demeurant à Vitry, 71, rue du Lion-d'Or, a reconnu avoir fait feu sur Massonnaud parce que ce dernier, affirme-t-il, avait tué son ami Léon Henri et le menaçait de son arme.

Sur les raisons de la bataille tragique Devez n'a voulu donner aucun renseignement.

Devez, qui a été envoyé au dépôt, a été plusieurs fois condamné ; il est interdit de séjour.


A lire également

Un mort et deux blessés au cours d'une bataille sur la zone - 1932



Sur la Zone...

Le commencement de la fin de la Zone

Les articles d'Émile Condroyer

La capitale démantelée (1930)

Autres textes d'Émile Condroyer

Dans l’étau des grands buildings (Série d'articles de Pierre Humbourg - 1931)

Divers aspects de la zone dans les années 30

Les Zoniers

Faits divers

À lire également...

Sombre histoire de charbon

1937

Il n'est question dans le quartier Croulebarbe (XIII* arrondissement), que d'une histoire de détournement de charbon, dont ce qu'on en a pu savoir, suffit à faire le mystère dont on l'entoure volontairement.

...


Un soir à la Porte d'Italie

1895

Les nombreux flâneurs qui vont chaque soir, au soleil couchant, respirer un peu d'air sur les glacis des fortifications, à la porte d'Italie, ont assisté hier à une véritable bataille.

...


On n’a pas encore retrouvé l'assassin de Suzanne Barbala

1922

C'était jour de marché, hier matin, avenue d'Italie...

...


rue du Moulinet

Un drame à la Butte-aux-Cailles

1899

Il y a une quinzaine de jours, venait habiter, 23, rue du Moulinet, une famille de miséreux, composée d'un homme, d'une femme et de quatre enfants, âgés de seize, quatorze, douze et neuf ans. L'homme, Jules Saujon, est chiffonnier, journalier quand il trouve de l'ouvrage. La femme, veuve depuis huit mois...

...

Saviez-vous que... ?

En 1860, Il y avait un commissariat pour deux quartiers dans chaque arrondissement de Paris. Pour le 13e, ces commissariats étaient installés 36 route d'Italie pour Croulebarbe et la Maison-Blanche et 62 boulevard de l'Hôpital pour les quartiers de la Salpêtrière et de la Gare.

*
*     *

A la barrière des Deux-moulins, le bal de la Belle Moissonneuse était fréquenté par les maquignons.

*
*     *

L'école 8 rue Kuss, a été construite en 1934, par l'architecte Roger-Henri Expert, qui utilisa largement le béton.

*
*     *

C’est le 12 juillet 1926 à 11h45, devant le 2 boulevard de la Gare, aujourd’hui boulevard Vincent Auriol, que fut inaugurée la première fontaine pour chiens et chevaux de la capitale.

L'image du jour

La Zone à la porte de Bicêtre