Dans la presse...

 L’élargissement de la rue Mouffetard - Le Siècle — 10 mars 1868

L’élargissement de la rue Mouffetard

Le Siècle — 10 mars 1868

Deux projets viennent d'être mis à l'enquête simultanément dans le treizième arrondissement et dans le cinquième.

L'enquête, ouverte à la mairie du treizième a trait au projet de classement des rues Philippe-de-Champagne, Coypel, Primatice et Véronèse.

À l'expiration du délai de quinzaine, il sera procédé en la forme ordinaire, c'est-à-dire qu'un commissaire enquêteur se tiendra à ladite mairie pendant trois jours (19, 20 et 21 mars), de deux à quatre heures, pour y recevoir les observations qui pourront être faites sur l'utilité du projet.

La seconde enquête, celle qui est ouverte à la maire du cinquième arrondissement, se rapporte au projet d'élargissement de la rue Mouffetard, projet dont nous avons parlé dernièrement. Il s'agit du pian parcellaire des propriétés dont l'expropriation est rendue nécessaire pour l'isolement de l’Église Saint-Médard, entre les rues Mouffetard et Censier.

Extrait de l'Atlas des 20 arrondissements de Paris par Eugène Andriveau-Goujon - 1868.

Pendant le délai de huitaine, qui compte à partir du 2 mars, chacun pourra produire, s’il y a lieu, des observations sur l’application du plan aux propriétés qui y sont indiquées par une teinte jaune, notamment en ce qui concerne ceux des immeubles dont l’expropriation est requise en vertu du décret du 23 mars 1852, et qui sont indiqués au tableau sous les numéros 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 et 9.

Charles Marville, la rue Mouffetard (future avenue des Gobelins) vers le nord à l'angle de la rue de Gentilly (Abel Hovelaque) vers 1867

En attendant que ce projet soit mis à exécution, les travaux entrepris dans cette zone du quartier Saint-Marcel, se poursuivent avec toute l’activité possible, et tandis qu'on jette bas les maisons de la rue Mouffetard, on continue non loin de là la percée du boulevard de Port-Royal, auquel on fait en ce moment traverser la vallée de la Bièvre.

Cette partie du trajet a nécessité d'importants remblais, qui en certains endroits atteignent une hauteur de huit mètres.

Ainsi que nous l'avons annoncé, les rues de Lourcine et Pascal seront franchies par les nouvelles voies au moyen de ponts ; les culées de ces deux viaducs sont en cours d'exécution.

Sous le boulevard de Port-Royal comme sous le boulevard Saint-Marcel, les deux bras de la Bièvre seront emprisonnés dans des galeries d'égout, comme cela a déjà été fait derrière la manufacturé des Gobelins. On se rappelle aussi que cette petite rivière doit prochaine ment déboucher dans la grande galerie de la rue Geoffroy-Saint-Hilaire, pour cheminer de là vers Asnières, par le nouveau collecteur de la rive gauche.

Charles Louft.


Les futures grandes voies du XIIIe

Sur les futurs boulevards Saint-Marcel et Port-Royal :

Sur le futur boulevard Arago :

Sur la future avenue des Gobelins :

Sur les boulevards extérieurs

Sur la rue de Tolbiac (rue du Transit)

Sur le pont de Tolbiac sur la Seine

Dans la presse...


Le monument aux mères françaises est présenté la presse

Aujourd'hui, à 10 heures, sera présenté à la presse, boulevard Kellermann, le monument élevé à la gloire des mères françaises, sous le patronage du Matin, qui sera inauguré le 23 octobre, à 14 h 30 en présence du président de la République et des plus hautes personnalités. (1938)

Lire la suite


Ouverture d'une nouvelle voie dans le 13e arrondissement.

On va prochainement soumettre aux formalités d'enquête le projet d'ouverture de la rue du Transit, partie comprise entre la rue de la Glacière et la rue du Château-des-Rentiers. Cette portion du 13e arrondissement est généralement peu connue ces Parisiens du boulevard. C'est une région arrosée par la nauséabonde rivière de Bièvre, dont un des bras prend le nom de rivière morte. (1867)

...


La nouvelle place d'Italie en haut de la rue Mouffetard.

Entre l'église Saint-Médard et la place d'Italie, la vieille et étroite rue Mouffetard se transforme à vue d'œil en une belle avenue de 40 mètres de largeur. (1868)

...


La Bièvre en peinture

On visitait ces temps-ci, dans la salle des Fêtes de la mairie du 13e, une agréable exposition de toiles, aquarelles, dessins, organisé par le Cercle des Gobelins. (1928)

...


Chronique électorale

Dans la première circonscription du XIIIe arrondissement, M. Raymond Renaudière, qui a groupé sur son nom au premier tour près de 4.000 voix, est le seul candidat désigné pour battre au second tour le communiste dissident Gélis. (1932)

...

Saviez-vous que... ?

Le 2 décembre 1923, le quotidien Paris-Soir rapportait qu'avenue des Gobelins, en face du 51, des agents avaient surpris Marcel Popinel, demeurant en hôtel, rue Lebrun, qui avait percé un fut de vin. Le pipeur a été conduit au commissariat de police du quartier.

*
*     *

La maison qui, en 1900, était située au 68 du boulevard d'Italie, servait de dépôt au sculpteur Rodin.

*
*     *

En décembre 1871, dans Paris assiégé, le 13e arrondissement comptait 79.828 habitants y compris les réfugiés.

*
*     *

Dans les plans de 1860, c'est sur un viaduc long de 800 mètres, composé d'arches de dix mètres d'ouverture et dont la hauteur maxima aurait été de quinze mètres avec des piles évidées à l'aplomb de l'entrevoie que le chemin de fer de ceinture aurait dû traverser la vallée de la Bièvre en offrant une vue magnifique depuis le parc de la Butte-aux-Cailles qui, in fine, céda la place au Parc Montsouris.

L'image du jour

Bastion 91 boulevard Masséna

Situé entre les portes d'Ivry et de Vitry, le site du bastion 91 est aujourd'hui occupé par la caserne de pompiers Masséna.