Un jour dans le 13e

 paris-treizieme.fr — Journée du 19 avril

Journée du 19 avril

Le Rappel — 20 avril 1871

Hier ont eu lieu les obsèques des gardes nationaux du treizième arrondissement tués au combat d'Asnières, le 17 avril.

Les corps étaient déposés à la mairie du rond-point des Gobelins — la nouvelle place Duval. — C'est de là qu'est parti le cortège, formé de deux corbillards ornés de drapeaux rouges, suivis d'une longue file de parents, d'amis, de frères d'armes.

Un membre de la Commune (*)et deux bataillons de gardes nationaux rendaient les derniers honneurs aux vaillants citoyens morts pour les droits de Paris.

Le convoi, sorti de l'enceinte par la porte d'Italie, s'est dirigé vers le cimetière d'Ivry, où a eu lieu l'inhumation.

 

Selon le Cri du Peuple, il s'agissait de Léo Meillet.

 



Le 13e avant et durant la Commune
(18 mars - 28 mai 1871)

Saviez-vous que... ?

L'Eglise Saint-Marcel de la Salpétrière fut construite en 1856 par l'architecte Blot aux frais de l'abbé Morisot qui, en septembre 1865, la céda à la ville de Paris moyennant 275.285 francs.

*
*     *

A son inauguration, le pont de Tolbiac présentait une longueur totale de 295 mètres.

*
*     *

Edmond Gondinet (7 mars 1828, Laurière – 19 novembre 1888, Neuilly-sur-Seine) dont une rue du 13ème arrondissement porte le nom était un auteur de théâtre qui fit jouer sur les scènes parisiennes une quarantaine de pièces.
On lui doit notamment "Le Plus Heureux des trois" en collaboration avec Eugène Labiche.

*
*     *

Dans la nuit du 1er au 2 juin 1918, une bombe lachée d'un avion allemand causait des dégats au 11 passage du Moulinet. Des dégats importants étaient également constatés au 152 de la rue de Tolbiac.

L'image du jour

Boulevard Blanqui à l'angle de la rue du Moulin des Prés, un jour de marché.

Le marché Blanqui fut créé pour prendre la relève du marché couvert des Gobelins qui ne répondait plus aux besoins de la population et qui avait probablement mal vieilli depuis sa construction en 1868. Initialement, le marché se tenait sur le terre-plein central du boulevard. Il a été déplacé sur le trottoir côté Maison-Blanche lors de la construction du métro. Auguste Blanqui est mort dans l'immeuble à gauche de la rue du Moulin-des-Prés, le 1er janvier 1881.