Dans la presse...

 Le point sur les travaux dans le 13e arrondissement - mars 1864

Le point sur les travaux dans le 13e arrondissement

Le Siècle — 10 mars 1864

La transformation des anciens boulevards extérieurs, commencée l'année dernière sur la rive gauche, entre le quai de la gare et la place de l'ex-barrière d'Enfer, a été entreprise par les deux extrémités en même temps ; ces travaux sont terminés d'un côté jusqu'à proximité de la place d'Italie, et de l’autre jusqu'au boulevard d'Ivry, qu'on va transformer à son tour.

Derrière la place d'Italie, on poursuit le forage du puits artésien de la Butte-aux-Cailles, dont une partie des eaux est destinée, ainsi que celles des étangs de Versailles, à grossir la Bièvre, afin de l'assainir ; on réalisera de la sorte un projet qui fut présenté à la préfecture de la Seine il y a quelque vingt ans.

Des travaux d'un autre ordre sont aussi sur le point d'être commencés dans la partie sud-est de cet arrondissement ; on va entreprendre au mois d'avril la fraction du chemin de ceinture (rive gauche) comprise entre le pont Napoléon et la rue du Bel-Air, soit près de trois kilomètres. Cette section du parcours précède immédiatement le grand viaduc qui franchira les bas-fonds de la Glacière.

De quelque importance que soit pour les habitants du treizième arrondissement l'achèvement de la ligne de ceinture, ce n'est pas précisément là ce qu'ils attendent avec le plus d'impatience : l'objet de tous leurs désirs, ce qu'ils appellent de tous leurs vœux, c'est l'exécution du boulevard de transit, c'est surtout la mise en état de viabilité de toutes les voies qui en ont besoin, et certes on ne peut pas les accuser de trop d'exigence.

Espérons que la campagne qui commence ne se passera pas sans qu'on ait au moins remédié au plus pressé, c'est-à-dire paver des rues qui en ont tant besoin.

Près de la porte d'Italie, à l'extrémité de l'avenue de Fontainebleau, on termine une des quatre casernes destinées au logement des employés de l'octroi. Les trois autres, qui sont également sur le point d'être achevées, sont situées près de la porte de Ménilmontant, dans le vingtième arrondissement ; près de la porte de Clignancourt, dans le dix-huitième, et près de la porte d'Auteuil, dans le seizième arrondissement.



L'aménagement du XIIIe

Les années 1860 : projets pour les zones annexées et premiers travaux

Le cadre général

Les projets de voirie

Le chemin de fer de ceinture

Les années 1870-80

Quartier de la Salpêtrière

Quartier de la Maison-Blanche

Les années 1890

Les années 1900-1920

Dans la presse...


Les habitants du passage Barrault demandent des égouts

Arrêtez-vous visiter l’impasse Prévost et le passage du même nom, la rue Palmyre... Poussez jusqu’au passage Barrault... Les mêmes maisons lépreuses où le jour ne pénètre guère... Sur les pavés disjoints, les moineaux cherchent leur pitance... Des gamins jouent dans les ruisseaux où croupit une eau savonneuse.... (1928)

Lire la suite


La Bièvre en peinture

On visitait ces temps-ci, dans la salle des Fêtes de la mairie du 13e, une agréable exposition de toiles, aquarelles, dessins, organisé par le Cercle des Gobelins. (1928)

...


Chronique électorale

Dans la première circonscription du XIIIe arrondissement, M. Raymond Renaudière, qui a groupé sur son nom au premier tour près de 4.000 voix, est le seul candidat désigné pour battre au second tour le communiste dissident Gélis. (1932)

...


Gares et Stations du chemin de fer de ceinture (rive gauche)

Une enquête est ouverte, en ce moment, à la Préfecture de la Seine, sur le enquête est ouverte, en ce moment, à la Préfecture de la Seine, sur le projet des stations à établir sur le chemin de fer de Ceinture, dans les 13e, 14e, 15e et 16° arrondissements. (1862)

...


Extension de la Gare du chemin de fer d'Orléans

On a mis récemment à l'enquête un projet d'agrandissement de la Gare du chemin de fer d'Orléans, à Paris, qui consiste à étendre les dépendances de cette gare jusqu'au quai d'Austerlitz, par l'annexion de tout l'emplacement compris entre ce quai, la rue Papin et le boulevard de l'Hôpital. (1862)

...

Saviez-vous que... ?

Le 11 septembre 1888, à la fête des Gobelins qui se tenait place d'Italie, le dompteur Edmond Pezon (de la célèbre famille Pezon) faillit être dévoré par le lion Roland.

*
*     *

En 1882, un poste-vigie dit encore poste avertisseur, c'est à dire un local où un pompier serait toujours présent afin d'y recevoir la déclaration des personnes venant faire connaître un incendie, était installé au numéro 26 de la rue des Cinq-Diamants.
Chaque poste avertisseur était en communication avec la caserne des pompiers la plus voisine à l'aide d'un télégraphe à cadran.

*
*     *

C'est le dimanche 30 septembre 1934 que fut inauguré le groupe scolaire construit rue Küss en présence de M. Villey, préfet de la Seine et des élus et notabilités de l'arrondissement.
Des discours furent été prononcés par MM. Villey, Gelis et Deslandres.

*
*     *

C’est en juillet 1938 que fut posée, par le Ministre Jean Zay, la première pierre du stadium universitaire qui allait prendre place à l’angle du boulevard Kellermann et de la porte de Gentilly et auquel le nom de Sébastien Charletty (1867-1945) à l'origine de la Cité Universitaire de Paris, fut donné.

L'image du jour

Une crue de la Seine, quai de la Gare, en janvier 1920

La vue est orientée vers l'aval. On distingue le viaduc du métro du pont de Bercy.